Je continue sur ma lancée quant au poids des mots que nous utilisons.

Partant de l’idée que tout est vibration, nos mots ont donc leur importance et leur vibration.

J’ai envie de vous inviter à faire un petit exercice.

Fermez les yeux. Imaginez que vous parlez à quelqu’un de cher que vous avez très envie de voir et dites (à haute voix si possible) : « j’espère que tu viendras ».

Sentez le poids de ces mots.

Rejouez la scène et dites « je compte que tu viendras ».

Sentez-vous la différence ?

Voilà pourquoi il est tellement important de remplacer l’espoir par la foi !

Et je n’entends pas par là la foi que l’on enseigne au cours de religion. Non, je parle de la foi profonde, la conviction inébranlable, la certitude qui monte du fond du ventre.

Comme le disait récemment quelqu’un que j’apprécie beaucoup

« L’espoir est la forme cachée du doute » et il ajoute « L’espoir et l’attente sont la source de la déception. »

Alors qu’attendez-vous pour lâcher l’espoir ?…

%d blogueurs aiment cette page :