Depuis quelques jours, j’ai envie de vous parler et de Blue et de Laurent.

Blue, c’est le chat de la famille.  Il est superbe, nonchalant, indépendant… Bref c’est le plus beau des chats…

 

 

 

Laurent, c’est mon grand-père maternel.  Je n’ai pas eu la chance de le fréquenter très longtemps puisque j’avais à peine un an quand il est décédé.  Cependant, depuis quelques années, je le sens très présent dans ma vie, comme un guide inspirant.  D’ailleurs, pour tout vous dire, sa photo m’accompagne au quotidien…Revenons-en à nos moutons plutôt au lien entre ces deux photos…

Le lien qui les unit est la confiance et la foi.

Mon grand-père était un homme de foi, celle du charbonnier, celle que nourrissaient les personnes qui, comme lui, étaient nées avant 1900…  Cette foi qui lui a permis d’élever 5 enfants pendant la guerre dans la confiance que «le Bon Dieu pourvoirait toujours.»

Mon grand-père nourrissait cette confiance absolue.

Et c’est en cela qu’il m’inspire et me porte.  Garder la foi.  La confiance.  Totale.  Absolue.

Qu’on l’appelle le Bon Dieu, la Vie, la Source, l’Univers… peu importe.  La foi en quelque chose de plus grand que nous est la base de tout.

Et Blue dans tout ça ?

 

Blue a «disparu» le 26 décembre.  Quand je suis rentrée de voyage le 28 il n’était pas là.  A partir du 29, j’ai commencé à m’inquiéter et le chercher partout.  Mauvaise période pour disparaître, beaucoup de voisins absents, en vacances… Une immense chaine d’amour et de solidarité s’est mise en route qui nous a permis de retrouver Blue, sain et sauf, un peu sale et amaigri, le 1er janvier.

Mais surtout, surtout, dans ces moments où je me demandais où il était et la peur me gagnait, j’ai fait appel à mon grand-père, plus que jamais.

Et dans la lumière de sa foi et de sa confiance, j’ai gardé le cap, envoyé de l’amour à Blue et tout s’est mis en place pour que nous nous retrouvions…

Je suis emplie de gratitude pour cette fin d’année mouvementée qui m’a permis d’encore explorer mes peurs, mes manques de confiance, mes doutes.  Mais surtout, surtout, qui m’a montré à quel point quand tout est juste et part du coeur, la Vie s’arrange pour que notre objectif soit atteint…

La Fleur de Bach qui symbolise à mes yeux mon grand-père est Gentian.  C’est la fleur de la confiance et l‘optimisme.  Je vous la présente dans une vidéo que vous trouverez ici.

Belle découverte !

%d blogueurs aiment cette page :