Embrasser un arbre

Vous avez certainement déjà entendu parler des bains de forêt de leurs bienfaits.

Loin de moi l’idée de prétendre le contraire ! Je suis la première à partir en forêt dès que le besoin s’en fait sentir !

 

Avant toute chose

J’aimerais cependant vous parler de l’une ou l’autre chose et surtout de l’idée, très à la mode, “d’embrasser un arbre”.

Quand vous croisez un inconnu dans la rue, lui sautez-vous au cou ?  Non sans doute.

Et bien, en forêt, c’est la même chose.

Changer de regard, forêt, arbres, énergie des arbres

Avant de vous coller à un arbre, prenez le temps de l’approcher, de l’observer, de le saluer, de sentir s’il est ouvert à échanger avec vous.  Ensuite, laissez-vous sentir ce qui est juste, approchez-le doucement, sentez son appel.  Et une fois le contact établi, posez vos mains sur son écorce, délicatement, laissez-vous guider… Et une fois que vous sentez que le temps est venu, quittez le et remerciez-le pour cet échange.  Car s’il vous a ouvert les bras, c’est que vous aviez vous aussi quelque chose à lui apporter !

 

Les arbres n’ont pas besoin de nous…

Cependant, gardez en mémoire, que la nature nous survivra ! Si nous avons besoin des arbres, eux sont équipés pour s’entraider et n’ont pas besoin de nous.

Il n’y a qu’à voir l’allure à laquelle la végétation se développe sans aide de l’humain une fois qu’on lui laisse la voie libre.  Avec quelle intelligence elle se débrouille sans nous !

Donc, la prochaine fois que vous pensez partir pour un “bain de forêt”, pensez à comment vous allez aborder les arbres.

Au plus vous serez dans l’ouverture, l’accueil et l’attention, au plus vous recevrez.

Pour aller plus loin, je vous propose des accompagnements en forêt.  Toutes les informations sont ici